Lancement d’un BPJEPS Basketball : faites de votre passion, votre métier !

Lancement d’un BPJEPS Basketball : faites de votre passion, votre métier !

A partir du mois de Juin 2023, un BPJEPS Basketball sera mis en place* dans les Hauts-de-France. Rémi Dussart, coordinateur de cette nouvelle formation professionnelle, a accepté de répondre à nos questions afin de nous en dire un peu plus sur ce diplôme. Une visioconférence de présentation sera organisée fin janvier (inscription ici ou en bas de page).  

 

Bonjour Rémi, après le DETB en septembre, place à un nouveau diplôme début juin. Mais ce coup-ci, c’est un diplôme professionnel qui fait son apparition. C’est ça ?

Effectivement, après l’arrivée du DETB, on relance un BPJEPS Basketball dans les Hauts-de-France. A l’inverse du DETB et des formations fédérales, le BPJEPS est un diplôme professionnel, avec l’obtention d’une carte professionnelle d’éducateur sportif une fois le BPJEPS obtenu.

Alors c’est quoi concrètement un BPJEPS ? Par exemple, quelqu’un qui aimerait travailler dans le basket, à quoi peut lui servir ce diplôme ?

Un BPJEPS, c’est un Brevet Professionnel, qui permet d’être salarié dans une structure comme un club, ou une mairie par exemple. Pour les jeunes c’est un trés bon moyen de rentrer dans la « vie active » en commençant par un métier-passion. Mais c’est un diplôme qui pourrait aussi rentrer dans un processus de reconversion par exemple.
En fait, le BPJEPS forme sur plusieurs aspects. Il y a l’ aspect « entraîneur », qui est largement développé dans la formation, mais il y a aussi et surtout l’aspect « développement » de sa structure ou son club. Ca permet d’être capable d’intervenir auprès de tous les publics (écoles, enfants, adultes…) mais également de mettre en place des projets, des stages, de l’événementiel, de la communication… ou encore des pratiques « annexes », comme le Basket Santé par exemple. Sans oublier que c’est une formation en alternance. On y développe de la polyvalence, tout en ayant une expérience professionnelle dans son club.

Alors concrètement, ça veut dire quoi une formation en alternance ?

Ca veut dire que le lien sera permanent entre le contenu abordé en cours et les activités de l’apprenti dans son club. Il sera accompagné par un coordinateur pédagogique, mais également par un maitre d’apprentissage qui veillera à ce que l’apprenti progresse tout au long de son parcours de formation. Et l’idée c’est de pérenniser son emploi une fois la formation terminée.

C’est quoi le rythme d’une formation en alternance ? Combien de temps cela dure et où cela se passe-t-il ?

La formation dure 1 an, répartie sur 1000h en structure/club et 600h en centre de formation. Nous prévoyons 3 sites de formation : Littoral (Calais), Métropole Lilloise (Phalempin), et Sud (Compiègne).
Le rythme d’alternance est assez simple. C’est un jour de formation par semaine en présentiel (le lundi), un deuxième jour de formation en distanciel (le mardi) et un stage chaque 1ère semaine de vacances. Le reste du temps, l’apprenti est dans son club.
Donc en fait on alterne constamment entre : temps de formation où j’acquière des compétences et temps de travail où j’expérimente dans mon club. C’est aussi ça la richesse de l’alternance.

Et pour les clubs alors, il y a une vrai plus value à prendre quelqu’un en apprentissage, non ?

On connaît et on mesure aujourd’hui l’évolution du monde associatif et le manque de bénévoles qui se fait ressentir. Et par exemple, le profil des candidats en BPJEPS peut amener des profils à l’aise avec le digital, la vidéo, la communication… qui sont des compétences que l’on à pas toujours dans les équipes dirigeantes.

De plus, au-delà d’avoir un salarié polyvalent, qui va développer des compétences autour du développement et la structuration du club, c’est aussi l’occasion d’accompagner un licencié dans son parcours professionnel. C’est du gagnant/gagnant.

Les clubs peuvent-ils bénéficier des 6000€ d’aide de l’État ?

Bien sûr. L’État encourage depuis plusieurs années maintenant, l’apprentissage. Chaque structure d’accueil, comme un clubs qui prendrait un apprenti en BPJEPS, pourra recevoir cette aide financière de 6000€. Ca rend l’apprentissage et la professionnalisation beaucoup plus accessible pour tous les clubs. Car au final, tout est pris en charge par les OPCO et avec cette aide de l’État supplémentaire, une très grande partie du coût de la formation et du salaire de l’apprenti est absorbée. C’est donc super avantageux aujourd’hui pour un club de prendre un apprenti. Mais attention, ça ne doit pas être la seule motivation pour accueillir un apprenti dans sa structure !

Et alors pour s’inscrire au BPJEPS, comment ça marche ?  C’est la ligue qui gère tout ? 

Alors, nous, la Ligue, on va gérer toute la partie pédagogique et tout l’administratif lié au bon fonctionnement de la formation. C’est à dire que nous allons gérer : les convocations, les présences, les tests d’entrée, la relation apprenti/formateur/structure…  jusqu’aux visites club sur le terrain. En fait la ligue sera l’interlocuteur privilégié de l’apprenti.
Par contre, en ce qui concerne les formalités contractuelles : le financement, le contrat d’apprentissage, la relation apprenti/employeur etc… nous allons collaborer avec le CFA SAT Normandie, expert dans la gestion des contrats d’apprentissage et qui sera du coup le contact privilégié pour les clubs employeurs et les structures d’accueil.

Ensuite, pour s’inscrire, comme pour les formations fédérales (les BF et le DETB), tout se passe sur le site de l’IRFBB. Les inscriptions sont d’ores et déjà ouvertes et nous sommes disponibles pour répondre à chacune des interrogations : 03 20 16 93 75 (de 9h à 17h).

 

Afin de présenter en détail le BPJEPS Basketball, une visioconférence est organisée le Lundi 30 Janvier de 18h30 à 19h30. Elle concernera toutes les personnes intéressées qui souhaiteraient s’inscrire au BPJEPS et/ou les clubs intéressés qui souhaiteraient devenir structure d’accueil (employeur). Pour y participer, merci de bien vouloir remplir ce formulaire :

CLIQUEZ ICI.

 

 

*sous réserve d’habilitation de la DRAJES